L’tat et l’mergence de la socit civile en Afrique noire

Les luttes politiques commencent en Afrique noire au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L’ambition des leaders politiques africains tait la libration politique. L’tat tait le terme ultime du combat. Les anciennes mtropoles prises comme modles, la reconversion des mentalits tait le cheval de bataille des ‘pres-fondateurs’. Le vide conceptuel s’installait ainsi du fait de la non-problmatisation de l’tat. La monopolisation du pouvoir politique par le parti unique fut la caractristique des premires annes des ‘indpendances’, aussi bien dans l’tat socialiste ou marxiste que dans l’tat de type libral. Face l’inanit de la socit civile dans la plupart des pays d’Afrique noire, le pouvoir tombe aux mains des militaires, seule force organise. C’est au tournant des annes 1990 que la socit civile apparat avec le dclin de l’tat et s’instaure par la revendication d’une bonne gouvernance. Or, moins de cinq ans les dictateurs dcris qui avaient t vincs par la force des urnes, reviennent au pouvoir par la grce des mmes urnes. La transition dmocratique est interminable, parce que la socit civile reste encore trs faible. De mme c’est la science et la technologie que l’Afrique noire doit s’approprier pour rpondre aux besoins africains de l’heure. Bibliogr., rf.

Title: L’tat et l’mergence de la socit civile en Afrique noire
Author: Niane, Djibril Tamsir
Year: 1998
Periodical: Quest: An International African Journal of Philosophy
Volume: 12
Issue: 1
Period: June
Pages: 169-178
Language: French
Notes: biblio. refs.
Geographic terms: Subsaharan Africa
Africa
Abstract: Les luttes politiques commencent en Afrique noire au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L’ambition des leaders politiques africains tait la libration politique. L’tat tait le terme ultime du combat. Les anciennes mtropoles prises comme modles, la reconversion des mentalits tait le cheval de bataille des ‘pres-fondateurs’. Le vide conceptuel s’installait ainsi du fait de la non-problmatisation de l’tat. La monopolisation du pouvoir politique par le parti unique fut la caractristique des premires annes des ‘indpendances’, aussi bien dans l’tat socialiste ou marxiste que dans l’tat de type libral. Face l’inanit de la socit civile dans la plupart des pays d’Afrique noire, le pouvoir tombe aux mains des militaires, seule force organise. C’est au tournant des annes 1990 que la socit civile apparat avec le dclin de l’tat et s’instaure par la revendication d’une bonne gouvernance. Or, moins de cinq ans les dictateurs dcris qui avaient t vincs par la force des urnes, reviennent au pouvoir par la grce des mmes urnes. La transition dmocratique est interminable, parce que la socit civile reste encore trs faible. De mme c’est la science et la technologie que l’Afrique noire doit s’approprier pour rpondre aux besoins africains de l’heure. Bibliogr., rf.