Les refouls du Zare: identit, autochtonie et enjeux politiques

Entre 600 000 et 800 000 de Kasaens, habitants de la province du Shaba ont d, de novembre 1992 1994, quitter la province minire du Zare et regagner le Kasa dont ils taient originaires. Ils n’ont pas reu le qualificatif de ‘rfugis’, mais de ‘refouls’. L”puration’, cependant passe largement inaperue, aurait caus entre 50 000 et 100 000 morts selon Mdecins sans frontires. La manipulation politique a attis les rancoeurs dj anciennes entre des groupes jaloux des droits dcoulant de l’antriorit d’occupation du territoire, et des migrants dont le nombre et le dynamisme conomique menaaient la prminence des autochtones. Les perspectives lectorales ont renforc les repliements identitaires. Pourtant facilite par les solidarits familiales et le soutien des glises locales et des ONG – indispensable dans le contexte d’un tat en dcomposition -, la rinsertion n’a pas t chose facile. Cependant, comme le montrent des exemples tirs de la situation dans les environs de Kananga, de Mbuji Mayi et de Kabinda, on a pu passer de l’intervention d’urgence au souci du dveloppement. Bibliogr., notes, rf., rs. en anglais (p. 189) et en franais (p. 185).

Title: Les refouls du Zare: identit, autochtonie et enjeux politiques
Author: Pourtier, Roland
Year: 1998
Periodical: Autrepart
Issue: 5
Pages: 137-154
Language: French
Geographic term: Congo (Democratic Republic of)
Abstract: Entre 600 000 et 800 000 de Kasaens, habitants de la province du Shaba ont d, de novembre 1992 1994, quitter la province minire du Zare et regagner le Kasa dont ils taient originaires. Ils n’ont pas reu le qualificatif de ‘rfugis’, mais de ‘refouls’. L”puration’, cependant passe largement inaperue, aurait caus entre 50 000 et 100 000 morts selon Mdecins sans frontires. La manipulation politique a attis les rancoeurs dj anciennes entre des groupes jaloux des droits dcoulant de l’antriorit d’occupation du territoire, et des migrants dont le nombre et le dynamisme conomique menaaient la prminence des autochtones. Les perspectives lectorales ont renforc les repliements identitaires. Pourtant facilite par les solidarits familiales et le soutien des glises locales et des ONG – indispensable dans le contexte d’un tat en dcomposition -, la rinsertion n’a pas t chose facile. Cependant, comme le montrent des exemples tirs de la situation dans les environs de Kananga, de Mbuji Mayi et de Kabinda, on a pu passer de l’intervention d’urgence au souci du dveloppement. Bibliogr., notes, rf., rs. en anglais (p. 189) et en franais (p. 185).