Pour une approche dynamique des productions: l’exemple des cramiques du Massif du Chaillu (Congo, Gabon) de 1850 1910

Le massif du Chaillu, situ de part et d’autre de la frontire entre Gabon et Congo, fait figure de vritable laboratoire de techniques cramiques au sein de l’Afrique centrale. Sur un espace relativement restreint, se sont cotoyes ici, durant le demi-sicle prce’dant la ‘guerre de l’impt’ des annes 1913-1920, des cramiques trs diffrentes. Durant les annes 1982-1985, l’auteur a fait des recherches de terrain dans la partie congolaise du massif du Chaillu dans le but d’inventorier les techniques cramiques encore vivantes ou disparues dans un pass rcent. Dans cet article il prsente un survol des procdures de fabrication rencontres; une division du massif, d’un point de vue cramologique, en quatre zones; un aperu de la dynamique des productions; et une discussion de la relation entre technique et symbolique. Il dmontre que dans le contexte du massif du Chaillu, la cramique est une activit srieuse, en ce sens qu’elle est directement lie la fcondit. Les innovations techniques et morphologiques restent soumises des impratifs symboliques et, en situation ordinaire, on se contente de riterer, de reconduire les procdures. Bibliogr., rs. en anglais.

Title: Pour une approche dynamique des productions: l’exemple des cramiques du Massif du Chaillu (Congo, Gabon) de 1850 1910
Author: Pinon, Bruno
Year: 1997
Periodical: Canadian Journal of African Studies
Volume: 31
Issue: 1
Pages: 113-143
Language: French
Geographic terms: Gabon
Congo (Republic of)
Subject: pottery
External link: https://www.jstor.org/stable/485327
Abstract: Le massif du Chaillu, situ de part et d’autre de la frontire entre Gabon et Congo, fait figure de vritable laboratoire de techniques cramiques au sein de l’Afrique centrale. Sur un espace relativement restreint, se sont cotoyes ici, durant le demi-sicle prce’dant la ‘guerre de l’impt’ des annes 1913-1920, des cramiques trs diffrentes. Durant les annes 1982-1985, l’auteur a fait des recherches de terrain dans la partie congolaise du massif du Chaillu dans le but d’inventorier les techniques cramiques encore vivantes ou disparues dans un pass rcent. Dans cet article il prsente un survol des procdures de fabrication rencontres; une division du massif, d’un point de vue cramologique, en quatre zones; un aperu de la dynamique des productions; et une discussion de la relation entre technique et symbolique. Il dmontre que dans le contexte du massif du Chaillu, la cramique est une activit srieuse, en ce sens qu’elle est directement lie la fcondit. Les innovations techniques et morphologiques restent soumises des impratifs symboliques et, en situation ordinaire, on se contente de riterer, de reconduire les procdures. Bibliogr., rs. en anglais.