Le parcours solitaire de la Somalie

L’existence d’une triple identification possible: ethnique (somali), nationale (somalien), linguistique (somalophone) des habitants de la corne de l’Afrique montre l’imbrication des situations socio-linguistiques de la Somalie et de ses trois voisins. Au total, la communaut somalophone doit avoisiner les dix millions de locuteurs. Historiquement, c’est l’existence d’un parler assurant l’intercomprhension entre les communauts dialectales qui a t le facteur dterminant de cette expansion. Dans la dernire dcennie, la politique linguistique de la Somalie, qui a t caractrise par une scolarisation et une alphabtisation massives, a eu un double effet: la gnralisation de l’emploi du somali dans tous les domaines, et l’hostilit croissante des Etats voisins principalement de l’Ethiopie, inquite de l’apparition d’une langue africaine crite, rivale rgionale de l’amharique. Depuis plus de dix ans, sous l’effet de cette politique linguistique volontariste qui a fait du somali la langue nationale d’un Etats, s’est structure une nouvelle communaut somalophone. Notes, ref.

Title: Le parcours solitaire de la Somalie
Author: Morin, D.
Year: 1986
Periodical: Politique africaine
Issue: 23
Pages: 57-66
Language: French
Geographic terms: Northeast Africa
Somalia
External link: http://www.politique-africaine.com/numeros/pdf/023057.pdf
Abstract: L’existence d’une triple identification possible: ethnique (somali), nationale (somalien), linguistique (somalophone) des habitants de la corne de l’Afrique montre l’imbrication des situations socio-linguistiques de la Somalie et de ses trois voisins. Au total, la communaut somalophone doit avoisiner les dix millions de locuteurs. Historiquement, c’est l’existence d’un parler assurant l’intercomprhension entre les communauts dialectales qui a t le facteur dterminant de cette expansion. Dans la dernire dcennie, la politique linguistique de la Somalie, qui a t caractrise par une scolarisation et une alphabtisation massives, a eu un double effet: la gnralisation de l’emploi du somali dans tous les domaines, et l’hostilit croissante des Etats voisins principalement de l’Ethiopie, inquite de l’apparition d’une langue africaine crite, rivale rgionale de l’amharique. Depuis plus de dix ans, sous l’effet de cette politique linguistique volontariste qui a fait du somali la langue nationale d’un Etats, s’est structure une nouvelle communaut somalophone. Notes, ref.