Les forts franais et le controle de l’espace dans le Haut-Sngal-Niger (1855-1898)

(Rsum abrg.) A partir de 1855, les forts cessent d’tre un simple abri pour traitants et s’intgrent dans une vaste stratgie offensive en vue de la domination territoriale. Le Haut-Sngal-Niger est alors contrl par des leaders d’une grande toffe qui, aprs les sicles obscure de la Traite, tentent de recrer de vastes ensembles politiques: ce sont El Hadj OMAR et son fils AHMADOU, et SAMOURY TOUR. En vain ils tenteront d’empcher l’dification de ces ‘Btisses en pierre des Europens’. C’est surtout partir de 1880 que la castramtation apparat comme l’un des soucis majeurs des techniciens de la colonisation, dont l’objectif tait d’tablir la jonction Sngal-Niger. Tout au long de la priode qui s’tend de 1855 1898, les rsistants africains, malgr leur hroisme, ne purent jamais dloger les Franais de leurs forts. En ce sens on peut dire que leur implantation a grandement contribu au travail de SAGE qui a favoris la conqute de l’Afrique dans la deuxime moiti du XIXe sicle. Crt., notes, rs. en anglais.

Title: Les forts franais et le controle de l’espace dans le Haut-Sngal-Niger (1855-1898)
Author: Bah, Thierno Mouctar
Book title: Le sol, la parole et l’crit:2000 ans d’histoire africaine: mlanges en hommage R. Mauny; vol. 2
Year: 1981
Pages: 977-995
Language: French
Geographic terms: Mali
Senegal
Abstract: (Rsum abrg.) A partir de 1855, les forts cessent d’tre un simple abri pour traitants et s’intgrent dans une vaste stratgie offensive en vue de la domination territoriale. Le Haut-Sngal-Niger est alors contrl par des leaders d’une grande toffe qui, aprs les sicles obscure de la Traite, tentent de recrer de vastes ensembles politiques: ce sont El Hadj OMAR et son fils AHMADOU, et SAMOURY TOUR. En vain ils tenteront d’empcher l’dification de ces ‘Btisses en pierre des Europens’. C’est surtout partir de 1880 que la castramtation apparat comme l’un des soucis majeurs des techniciens de la colonisation, dont l’objectif tait d’tablir la jonction Sngal-Niger. Tout au long de la priode qui s’tend de 1855 1898, les rsistants africains, malgr leur hroisme, ne purent jamais dloger les Franais de leurs forts. En ce sens on peut dire que leur implantation a grandement contribu au travail de SAGE qui a favoris la conqute de l’Afrique dans la deuxime moiti du XIXe sicle. Crt., notes, rs. en anglais.