Les premiers europeens Equateurville

H.M. Stanley tait le premier blanc passer le fleuve Congo la hauteur de ce qu’on appellera plus tard Equateur ville. C’tait lors de sa grande traverse de l’Afrique (1874-1877). Depuis huit jours il n’avait pas trouv de vivres pour ses hommes quand, le 19 fvrier 1877, il accosta une petite le en face du village actuel de Mbandaka (Equateur ville). Cinq annes plus tard, le 9 juin 1883 Stanley arrive Ingandana et le 17 juin il fonda Equateur ville. Il y laissa Vangele et Coquilhat; ce dernier est nomm chef de poste. Ici on veut lucider dfinitivement la question de savoir si A. Vangele et C. Coquilht, agents de l’Etat et installs par H.M. Stanley, taient les premiers occuper le poste d’Equateur vil le ou si c’tait K.J. Pettersson et C.B. Banks, missionnaires protestants. L’examination de la tradition orale, des tmoignages des premiers blancs, et de la correspondance Vangele-Strauch 1884 dmontre que les premiers europens Equateurville taient Vangele et Coquilhat. Notes.

Title: Les premiers europeens Equateurville
Author: Vangroenweghe, D.
Year: 1981
Periodical: Annales aequatoria
Volume: 2
Pages: 109-119
Language: French
Geographic term: Congo (Democratic Republic of)
Abstract: H.M. Stanley tait le premier blanc passer le fleuve Congo la hauteur de ce qu’on appellera plus tard Equateur ville. C’tait lors de sa grande traverse de l’Afrique (1874-1877). Depuis huit jours il n’avait pas trouv de vivres pour ses hommes quand, le 19 fvrier 1877, il accosta une petite le en face du village actuel de Mbandaka (Equateur ville). Cinq annes plus tard, le 9 juin 1883 Stanley arrive Ingandana et le 17 juin il fonda Equateur ville. Il y laissa Vangele et Coquilhat; ce dernier est nomm chef de poste. Ici on veut lucider dfinitivement la question de savoir si A. Vangele et C. Coquilht, agents de l’Etat et installs par H.M. Stanley, taient les premiers occuper le poste d’Equateur vil le ou si c’tait K.J. Pettersson et C.B. Banks, missionnaires protestants. L’examination de la tradition orale, des tmoignages des premiers blancs, et de la correspondance Vangele-Strauch 1884 dmontre que les premiers europens Equateurville taient Vangele et Coquilhat. Notes.