Da violncia colonial ordenada ordem ps-colonial violenta: sobre um legado das guerras coloniais nas ex-colnias portuguesas

Pour comprendre le lien entre la guerre coloniale et les conflits post-coloniaux dans les anciennes colonies portugaises d’Afrique, les explications traditionnelles sur l’enrlement massif des Africains dans la guerre – li la raret des ressources humaines et financires laquelle le Portugal tait confront mesure que le conflit s’aggravait – sont insuffisantes. ces explications, il faut ajouter une stratgie consciente d’ ‘africanisation’ du conflit, qui a pris des formes diffrentes sur les trois thtres d’opration de l’Angola, la Guine-Bissau et le Mozambique, surtout partir de 1968, dans le cadre de la dcentralisation de la conduite de la guerre. De cette ‘africanisation’, il a rsult, la fin de la guerre, une ralit perverse caractrise par l’existence de milliers d’Africains qui avaient combattu aux cts des colonisateurs contre les mouvements de libration. Les contextes et les politiques post-coloniales ont influenc et aliment puissamment les conflits civils qui ont suivi les indpendances, suivant des dveloppements dont on ne connat encore que les contours. Notes, rf., rs. en franais, en anglais et en portugais (p. 552-553), texte en portugais. [Rsum extrait de la revue]

Title: Da violncia colonial ordenada ordem ps-colonial violenta: sobre um legado das guerras coloniais nas ex-colnias portuguesas
Author: Borges Coelho, Joo Paulo
Year: 2003
Periodical: Lusotopie
Pages: 175-193
Language: Portuguese
Geographic terms: Guinea-Bissau
Angola
Mozambique
External link: http://lusotopie.sciencespobordeaux.fr/borges2003.pdf
Abstract: Pour comprendre le lien entre la guerre coloniale et les conflits post-coloniaux dans les anciennes colonies portugaises d’Afrique, les explications traditionnelles sur l’enrlement massif des Africains dans la guerre – li la raret des ressources humaines et financires laquelle le Portugal tait confront mesure que le conflit s’aggravait – sont insuffisantes. ces explications, il faut ajouter une stratgie consciente d’ ‘africanisation’ du conflit, qui a pris des formes diffrentes sur les trois thtres d’opration de l’Angola, la Guine-Bissau et le Mozambique, surtout partir de 1968, dans le cadre de la dcentralisation de la conduite de la guerre. De cette ‘africanisation’, il a rsult, la fin de la guerre, une ralit perverse caractrise par l’existence de milliers d’Africains qui avaient combattu aux cts des colonisateurs contre les mouvements de libration. Les contextes et les politiques post-coloniales ont influenc et aliment puissamment les conflits civils qui ont suivi les indpendances, suivant des dveloppements dont on ne connat encore que les contours. Notes, rf., rs. en franais, en anglais et en portugais (p. 552-553), texte en portugais. [Rsum extrait de la revue]