Conjoncture scuritaire, champ tatique et ordre politique au Cameroun: lments d’analyse anthropo-politiste d’une crise de l’encadrement scuritaire et d’un encadrement scuritaire de crise

La consquence majeure de l’ascension sociale de la donne inscuritaire au Cameroun est la conjoncture de souverainet et la faillite de la responsabilit qui structurent dsormais l’tat. La conjoncture scuritaire se situe entre dstatisation, ‘parcellisation’ des prrogatives lies la souverainet, et ingrence en tant que transgression des exclusivits des comptences tatiques dans des ‘domaines rservs’. De plus en plus, une multitude de forces organises en marge de l’tat sont impliques dans la ‘restauration’ ou le ‘maintien’ de la scurit publique. L’on assiste une crise de l’encadrement scuritaire de l’tat camerounais, dont les pistes de sortie se construisent autour d’encadrements scuritaires de crise. La militarisation du maintien de l’ordre et de la scurisation des hommes et des biens, si elle conduit une raffirmation forte par l’tat de sa prsence, ne stabilise nullement l”quilibre des tensions sociopolitiques’ l’avantage de ce dernier. Elle sert plutt construire une figure ‘dcivilise’ d’un ordre politique qui tente de se perptuer par ‘la caporalisation et l’enrgimentement’ des individus dans un contexte o la parlementarisation politique s’affirme comme un impratif thico-axiologique dont dpend la modernit politique. Bibliogr., notes, rf., rs. (p. 5-6).

Title: Conjoncture scuritaire, champ tatique et ordre politique au Cameroun: lments d’analyse anthropo-politiste d’une crise de l’encadrement scuritaire et d’un encadrement scuritaire de crise
Author: Chouala, Yves-Alexandre
Year: 2001
Periodical: Polis: revue camerounaise de science politique
Volume: 8
Pages: 19-64
Language: French
Geographic term: Cameroon
Abstract: La consquence majeure de l’ascension sociale de la donne inscuritaire au Cameroun est la conjoncture de souverainet et la faillite de la responsabilit qui structurent dsormais l’tat. La conjoncture scuritaire se situe entre dstatisation, ‘parcellisation’ des prrogatives lies la souverainet, et ingrence en tant que transgression des exclusivits des comptences tatiques dans des ‘domaines rservs’. De plus en plus, une multitude de forces organises en marge de l’tat sont impliques dans la ‘restauration’ ou le ‘maintien’ de la scurit publique. L’on assiste une crise de l’encadrement scuritaire de l’tat camerounais, dont les pistes de sortie se construisent autour d’encadrements scuritaires de crise. La militarisation du maintien de l’ordre et de la scurisation des hommes et des biens, si elle conduit une raffirmation forte par l’tat de sa prsence, ne stabilise nullement l”quilibre des tensions sociopolitiques’ l’avantage de ce dernier. Elle sert plutt construire une figure ‘dcivilise’ d’un ordre politique qui tente de se perptuer par ‘la caporalisation et l’enrgimentement’ des individus dans un contexte o la parlementarisation politique s’affirme comme un impratif thico-axiologique dont dpend la modernit politique. Bibliogr., notes, rf., rs. (p. 5-6).

© 2021. Pista Tech.